L’affaire Thomas Lubanga: Une illustration de la pratique de la Cour pénale internationale

ADDIS ABEBA, Ethiopie, 17 octobre 2012/African Press Organization (APO)/ — La Commission de l’Union africaine (UA) et la Cour pénale internationale (CPI) organisent un deuxième séminaire conjoint sur la pratique de la Cour basé sur les leçons apprises de l’affaire Thomas Lubanga. Cette rencontre se tiendra du 17 au 18 octobre courant au siège de l’UA à Addis Abéba, en Ethiopie.

En effet depuis son installation, Thomas Lubanga est la première personne condamnée par la CPI. Au terme d’un procès qui a débuté en janvier 2009, il a été reconnu coupable le 14 mars 2012 du recrutement, de la conscription et de l’utilisation d’enfants soldats dans la branche armée de l’Union des patriotes congolais (UPC).

A travers l’affaire Lubanga, le séminaire permettra aux participants de connaitre et comprendre davantage les différentes étapes des procédures judiciaires de la Cour, l’interaction entre ses différents organes, les défis rencontrés par la CPI dans l’exécution de son mandat ainsi que l’importance du soutien et de la collaboration des Etats parties dans la recherche de solutions.

L’affaire Lubanga permettra aussi de présenter les critères de sélection des affaires.

Pour les experts de la Commission et des Etats membres de l’UA, le séminaire permettra une meilleure de la pratique de la Cour.

Le premier séminaire conjoint Cour pénale internationale – Union africaine sur les aspects techniques du Statut de Rome et la pratique de la CPI s’était tenu du 18 au 19 juillet 2011. Ses objectifs étaient d’améliorer les connaissances des participants sur les aspects techniques du Statut de Rome et le travail de la Cour.

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire