Libye : acheminement de secours médicaux à Bani Walid dans un climat de tensions

GENEVE, Suisse, 11 octobre 2012/African Press Organization (APO)/ — Après les appels lancés par des civils à Bani Walid, dans l’ouest de la Libye, le personnel médical du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) s’est rendu dans la ville hier pour acheminer des secours médicaux et évaluer l’état des patients blessés.

« Nous sommes préoccupés par la situation tendue qui règne à Bani Walid et par des rapports faisant état d’affrontements dans la région. Le personnel du CICR est entré à Bani Walid après avoir obtenu l’accord de toutes les parties concernées », explique Ishfaq Muhammad Khan, chef de la délégation du CICR en Libye. « Notre rôle à Bani Walid, comme précédemment à Misrata, Koufra, et Sabha, est de répondre aux besoins humanitaires de la population. »

À Bani Walid, le CICR a distribué à l’hôpital principal du matériel en quantité suffisante pour prendre en charge 50 patients grièvement blessés, ainsi que des médicaments pour traiter des maladies chroniques. « Pour l’heure, l’hôpital arrive à traiter tous les blessés, aussi nous n’avons procédé à aucune évacuation », indique Bernadette Gleeson, déléguée santé du CICR qui s’est rendue à Bani Walid.

L’équipe a aussi distribué au centre de santé de Dahra du matériel de triage.

Organisation impartiale, neutre et indépendante, le Comité international de la Croix-Rouge a la mission exclusivement humanitaire de protéger la vie et la dignité des personnes touchées par des conflits armés et autres situations de violence et de leur porter assistance.

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire