APPEL POUR LA PAIX EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

VATICAN, Saint-Siège, 1er octobre 2012/African Press Organization (APO)/ — “Je suis avec préoccupation ce que vit la population de l’est de la République démocratique du Congo, qui est aussi, ces jours-ci, au centre de l’attention d’une réunion de haut niveau aux Nations Unies”, a dit le Pape après la prière mariale. “J’assure en particulier de mon affectueuse solidarité les réfugiés, les femmes et les enfants, qui, à cause de conflits armés persistants souffrent, subissent violences et graves abus. J’invoque Dieu pour que soient trouvées par le dialogue des solutions pacifiques garantissant la protection de tant d’innocents, afin que revienne au plus vite une paix fondée sur la justice, et que cette population si éprouvée, de même que toute la région, retrouve une cohabitation fraternelle”.

Benoît XVI a ensuite parlé de la rentrée universitaire, encourageant les enseignants et les éducateurs “dans leur haute mission au service de la jeunesse”, qui est de donner aux élèves et étudiants ” le goût d’apprendre pour avoir un métier et prendre leur place dans la société. L’université peut être un lieu où se vit déjà la fraternité. Un lieu duquel Dieu ne peut pas être absent. J’invite les adultes à éduquer en toutes circonstances les plus jeunes à l’estime mutuelle, à l’attention à l’autre et à la recherche de Dieu”.

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire