Le gouvernement Harper lance un fond de contrepartie en réponse à la crise au Sahel

OTTAWA, Canada, 7 août 2012/African Press Organization (APO)/ — Le gouvernement Harper a invité aujourd’hui les Canadiens à apporter leur soutien aux populations touchées par la crise humanitaire au Sahel, une région de l’Afrique de l’Ouest. Cette annonce a été faite par le secrétaire parlementaire du ministre de la Coopération internationale, Lois Brown, au nom du ministre de la coopération internationale, Julian Fantino.

« Les Canadiens ont montré qu’ils sont toujours prêts à aider ceux qui sont dans le besoin, a déclaré le ministre Fantino. Actuellement, des millions de femmes, d’hommes et d’enfants au Sahel souffrent de la faim et de malnutrition sévère. Cette situation est absolument inacceptable. Grâce à la générosité des Canadiens, nous pouvons faire plus pour répondre à cette crise et soutenir les populations touchées. »

Le gouvernement du Canada a annoncé qu’il allait consentir, par l’entremise du Fonds de contrepartie pour la crise au Sahel, une somme égale aux dons versés par les Canadiens à des organismes de bienfaisance canadiens enregistrés répondant à la crise au Sahel. Le gouvernement fera également une contribution initiale de 10 millions de dollars, laquelle permettra aux organisations humanitaires de fournir immédiatement un soutien alimentaire et nutritionnel, des soins de santé d’urgence, de l’eau, des services d’assainissement et un appui aux moyens de subsistance.

La situation humanitaire au Sahel s’est gravement détériorée tout au long de 2012 en raison des effets combinés de la sécheresse, des piètres récoltes, de la flambée des prix des aliments, des déplacements des populations et de l’insécurité. Les pays les plus touchés par la crise sont le Mali, le Niger, le Burkina Faso, le Tchad, la Mauritanie, le Sénégal, la Gambie et le nord du Cameroun.

« Lorsque des vies sont en jeu, chaque minute compte, a souligné le secrétaire parlementaire Brown. Le Canada fait tout en son pouvoir pour fournir une aide au Sahel, et le fait avec rapidité. Il est crucial que la communauté internationale augmente ses efforts humanitaires et collabore afin que nous puissions en faire plus pour soulager la souffrance des populations du Sahel. »

Le Canada égalera les fonds recueillis du 7 août au 30 septembre 2012. L’Agence canadienne de développement internationale (ACDI) allouera ces fonds à des organisations humanitaires canadiennes et internationales établies qui participent aux efforts de secours pour soulager les populations les plus affligées par la crise alimentaire et nutritionnelle.

Le gouvernement du Canada a déjà fourni 47,5 millions de dollars en aide humanitaire au Sahel, ce qui a permis d’aider les partenaires comme Coalition humanitaire, Vision Mondiale Canada et le Programme alimentaire mondial (PAM).

Pour de plus amples renseignements sur le travail de l’ACDI au Sahel ou sur le Fonds de contrepartie pour la crise au Sahel, visitez le site Web de l’ACDI.

Auteur de l’article : Agence-Presse

Laisser un commentaire