Les 3 restaurants de Lille à découvrir en ce moment

Dans les régions, il peut y avoir de nombreux restaurants. Et il sera d’autant plus difficile de savoir avec certitude vers quel établissement se tourner. Lille ne fait donc pas exception à cela et possède divers restaurants immanquables.

Retour sur les 3 restaurants de Lille à découvrir en ce moment, grâce aux préférences des patrons et autres élus des Hauts-de-France.

Le Clarance Hôtel

Bien sûr, l’on ne parle pas ici de l’hôtel en lui-même, mais bien de son restaurant. D’autant qu’ici, certaines tables du lieu offrent une vue incroyable sur le jardin de l’hôtel.

Il faut dire que ce restaurant propose divers menus, capables de faire craquer les plus réticents des gourmets. L’une des spécialités ? Le poisson. Et le savoir-faire y est incomparable. Tous les poissons proviennent d’ailleurs, chaque matin, de la criée de Dunkerque ou Boulogne-Sur-Mer. À noter également que de nombreuses personnalités peuvent être aperçues dans ce lieu. Des Chevaliers du fiel à Patrick Timsit, en passant par Martine Aubry. Plus d’informations sur Le Clarance Hôtel : LaFourchette

Bloempot

Autre restaurant de Lille à découvrir, le Bloempot. Ce dernier recueil d’ailleurs dans la cuisine, un ancien participant de Top Chef en 2013. Qui avait atteint la finale. La principale force de Bloempot, la cuisine avec produits locaux. Uniquement. Ce sont toutes les spécialités de la région qui sont ainsi revisitées avec une incroyable aisance. De la glace au foin, en passant par le maroilles et son émulsion, jusqu’au Waterzooï, tout y passe. Là aussi, diverses personnalités peuvent être aperçues. Comme Laurent Baffie ou José Garcia. Plus d’informations sur le Bloempot : LaFourchette

Jane

Ouvert en 2017, ce restaurant sera très vite devenu l’endroit par excellent pour les patrons de la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie). L’une des spécialités de l’endroit ? Ce sont des pâtes roulées en salle. Le tout dans une meule de parmesan et flambées à la vodka. Le chef de l’endroit a emporté cette spécialité de Saint-Barthélemy, où il évoluait avant. Ici aussi, Nolwenn Leroy revient régulièrement. Plus d’informations sur le Jane : LaFourchette

Auteur de l’article : Chris