Attention aux frais de bagages, même avec les grandes compagnies aériennes

De nombreuses compagnies aériennes demandent des frais de bagages. Les voyageurs doivent en tenir compter quand il s’agit de choisir un vol pas cher.

C’est notamment pour tenter de réagir à la concurrence du low-cost, que les grandes compagnies aériennes affichent des frais de bagages. Et cela se démocratise même hors Europe.

De nombreuses compagnies

Sur le papier, il y a donc de plus en plus de grandes compagnies aériennes qui affichent des frais de bagages. Il sera alors possible de citer, par exemple, Air-France, KLM, Iberia, Lufthansa ou encore British Airways. Et ce même phénomène est aussi présent à l’extérieur de l’Europe, à l’image d’United Airlines aux États-Unis, ou LATAM Airlines au Chili. À noter que plus de la moitié des 20 plus grandes compagnies aériennes ont modifié leurs tarifs sur les bagages.

Des frais de bagages en hausse

Selon le spécialiste du transport aérien et auteur d’ouvrages sur le même sujet, Jean-Louis Baroux, “le prix des bagages pourrait devenir une variable d’ajustement”. Car oui, il est à souligner que de tels frais sont, pour les compagnies aériennes, plus que très rentables. Notamment d’après des cabinets d’études du transport aérien, IdeaWorksCompany et CarTraweler. Le meilleur exemple provient du montant rapporté par les frais de bagages. 21,2 milliards d’euros en 2017. Et 25,2 milliards d’euros en 2018. Soit une hausse plus que notable, en seulement un an.

La réponse des compagnies aériennes

Les grandes compagnies aériennes n’auront donc pas hésité à se défendre. Comme l’annonçait Laurent Magnin, le PDG de XL Airways, en soulignant que “Cette nouvelle politique tarifaire est une réponse aux attentes de nos passagers”. D’après la compagnie, il faudrait donc proposer des prix pour satisfaire les passagers désirant voyager léger, en maîtrisant leur budget. Dans les faits, Jean-Louis Baroux expliquera suite à cette annonce, que “Les low-cost ont réussi à dicter leur loi aux grandes compagnies traditionnelles, qui sont obligées de s’adapter en reproduisant le même modèle”.

Auteur de l’article : Chris