Alimentation : que valent vraiment les labels officiels pour les produits alimentaires ?

Les produits alimentaires bénéficient de divers labels officiels.

Dès lors, et si certains se veulent garants d’une véritable qualité du produit, d’autres ne sont qu’un coup publicitaire. Retour, donc, sur ce que valent vraiment les labels officiels pour les produits alimentaires.

Label Rouge

Attention au Label Rouge, qui n’est pas toujours synonyme de la meilleure des qualités. Ici, par exemple, le cahier des charges du foie gras se veut très souple. Le Label Rouge peut donc être obtenu, et ce, même pour un produit de qualité médiocre. Pour obtenir un Label Rouge, il faut donc suivre à la lettre un cahier des charges. En prenant l’exemple des œufs, il faut que les poules aient accès à l’air libre quand bon leur semble. Et que l’alimentation ne soit pas composée de matières animales et autres additifs.

Appellation d’origine contrôlée

De son côté, le fameux AOC garantit un lien entre un produit et son terroir d’origine. Dans les faits, ce label est, aujourd’hui, exclusivement utilisé pour les vins, les eaux-de-vie et les cidres. Ici, les étapes de la production sont alors réalisées avec un savoir-faire qui est reconnu. Et dans une aire géographique déterminée.

Appellation d’origine protégée

Concernant l’AOP, il faut savoir que le label permet notamment de protéger les produits de terroir. Notamment contre les imitations et les contrefaçons. À l’image des pommes du Limousin, du piment d’Espelette, ou encore du camembert de Normandie. Comme le label AOC, il se veut fiable.

L’Indication géographique protégée

Ici, pour l’IGP, seul un lien au territoire est de mise. Et une étape minimum de la production, transformation ou élaboration du produit doit avoir lieu dans l’aire géographique délimitée. À choisir, il convient de toujours se diriger vers l’AOP. Plus strict sur le sujet.

La Spécialité traditionnelle garantie

Ce label STG veut valoriser la composition traditionnelle d’un produit, mais sans avoir de lien avec une zone géographique. Sur le papier donc, un jambon Serrano avec le label STG peut très bien avoir été fabriqué en Chine.

 



Auteur de l’article : Chris