Le boom du marché du bio en France

En France, le marché du bio aura explosé et c’est bien la grande distribution qui en profite le plus.

Au départ, le bio était clairement destiné aux consommateurs aisés et aux petites épiceries bien spécialisées. Cependant, et depuis trois ans maintenant, le bio connaît une véritable révolution et voit la demande augmenter.

Développement et distribution

Dans les faits, il peut y avoir des problèmes sur le développement des filières agricoles. Ainsi que sur la distribution des produits bio. En 2017, le marché du bio représentait 8,4 milliards d’euros. Soit une croissance de 17 % face à 2016. Un véritable boom du marché du bio en France. Et ce sont bien les ménages à hauteur de 7,9 milliards d’euros qui ont consommé le bio à domicile. Contre 452 millions d’euros de produits bio pour la restauration.

Quels sont les spécialistes du bio ?

En France, certaines enseignes sont clairement des spécialistes du bio. À commencer par Biocoop et ses 540 magasins sur le territoire. Vient ensuite l’enseigne La Vie Claire et ses 340 magasins, suivi de Biomonde (200 magasins). Naturalia est au pied du podium avec 141 magasins. Pour rappel, Naturalia a été racheté par Monoprix, du groupe Casino. Pour toutes ces enseignes, la croissance est bien présente. Cependant, il sera bon de noter que la grande distribution connaissent également une envolée ; avec 42 % de parts de marché.

Le bio dans la grande distribution

Désormais, les hypermarchés et supermarchés ne cessent de proposer une gamme de produits bio de plus en plus étoffée. Mais leur souhait est tout autre ; proposer des enseignes spécialisées. Depuis octobre dernier, Leclerc propose l’enseigne Le marché bio Leclerc. Pour Carrefour, il était question du rachat du petit groupe So.bio. Tandis qu’Auchan a lancé Auchan Bio. Enfin, il sera à souligner qu’Intermarché a pris une part mineure dans les Comptoirs de la bio et ses 150 magasins. Cela permettant aux adhérents de l’enseigne, d’ouvrir des magasins bio.



Auteur de l’article : Chris