Test Mafia 3 : La mafia abordable mais peu reluisante sur Xbox One, PC et PS4

Chris // 8 October 2016 

LIENS SPONSORISES
PHOTO DE Test Mafia 3 : La mafia abordable mais peu reluisante sur Xbox One, PC et PS4
Test Mafia 3 : La mafia abordable mais peu reluisante sur Xbox One, PC et PS4
LIENS SPONSORISES

Test Mafia 3 : La mafia abordable mais peu reluisante sur Xbox One, PC et PS4 > Que l’attente fût longue pour les joueurs. Imaginez seulement ; six longues années depuis le dernier épisode de Mafia en date sur les consoles de salon. Une telle attente se devait de trouver un terme incroyable, une épopée magistrale ; mais qu’en est-il réellement dans les faits ?

Dès les premiers instants, le ton est donné et l’action se laisse entrevoir. Vous incarnez Lincoln Clay, un Afro-Américain revenu de la guerre du Vietman. Ce qui devait être une simple visite à sa famille et son entourage avant de partir dans un autre état, deviendra le point marquant de sa nouvelle vie, une nouvelle vie marquée par les problèmes que rencontrent son entourage. Ni une, ni deux, Lincoln retrouvera les armes pour tenter de ramener un peu d’ordre ; et d’argent, accessoirement.

Lorsque tout va pour le mieux, un retournement de situation verra la famille de Lincoln se faire assassiner devant lui, lui, le survivant qui prendra toutefois une balle dans la tête. Dès lors, le véritable scénario se dévoile et l’objectif est clair, renverser l’entière ville de New-Bordeaux et mettre à genoux ceux qui se disaient amis ; vous l’aurez compris, la vengeance est au centre de ce Mafia 3, une vengeance qui pousse Lincoln à user de toutes les armes pour récupérer l’intégralité des quartiers de la ville, avant de se faire justice.

Au cours de sa quête, ce dernier va alors pouvoir s’allier avec des chefs de bande, qui pourront lui conférer différentes aptitudes au cours du soft, comme l’annulation de la recherche de police, un vendeur d’armes et munitions qui viendra à vous en camionnette ou encore divers ajouts pour les véhicules ; pneus pare-balles, suspensions, etc… Sur le papier, Mafia 3 possède de très beaux arguments et se montre complet tout en offrant un challenge assez relevé. Vous pourrez d’ailleurs tabler sur 20 à 25 heures de jeu pour venir à bout de l’histoire principale sans vous attarder sur les quêtes secondaires et les objets à récupérer ; entre magazines Playboy, peintures et autres magazines Hot Rod, l’on appréciera que ces derniers soient des numéros d’époque ; à ne pas mettre entre toutes les mains, comme vous pouvez le deviner.

Test Mafia 3 : La mafia abordable mais peu reluisante sur Xbox One, PC et PS4

Lorsque l’on pense à Mafia, l’on ne peut s’empêcher d’entrevoir un univers sombre, mais ô combien prenant, comme aura su le faire Mafia 2 en son temps. Peut-on dire de Mafia 3 qu’il parvient à remplir ce rôle ? Peut-être pas, d’autant que ; outre des cinématiques qui parviennent à donner le ton et sont, dans l’ensemble, plutôt bien réussies, l’on se retrouve devant un titre qui ne sait pas réellement quelle direction prendre. Malgré un scénario en béton et des cinématiques exemplaires grâce à des doublages Français plus que convaincants qui mettent l’émotion au sommet de son art, l’on retombe tristement lors des séquences de gameplay, la faute à une pléiade de problèmes en tous genres.

Test Mafia 3 : La mafia abordable mais peu reluisante sur Xbox One, PC et PS4

Test Mafia 3 : La mafia abordable mais peu reluisante sur Xbox One, PC et PS4

Les passants dans la rue ne cessent d’évoquer des faits marquants qui se sont déroulés à l’époque du jeu (années 65-70) et les musiques que l’on retrouve ; quelle playlist d’ailleurs ! Exceptionnelle avec des artistes mondialement reconnus comme Elvis Presley, les Rolling Stones ou encore Jonnhy Cash et Aretha Franklin pour ne citer qu’eux, permettent de s’évader quelques minutes, avant de voir les problèmes s’accumuler ; le constat était encore plus terrible avant le patch déployé le jour de la sortie du titre.

Esthétiquement, le soft se veut plutôt beau dans son ensemble, mais l’on a l’impression d’observer une toile inachevée d’un très grand peintre. Très aliasé, avec une distance d’affichage maigrelette, un rétroviseur qui n’a pas lieu d’être tant les détails sont grossiers ou encore cet effet de flou constant et ces nuages d’un autre-temps, le New Bordeaux que l’on retrouve n’est clairement pas digne d’une console de salon actuelle, et concilie les effets incroyables avec des textures affligeantes ; point positif toutefois, un seul chargement au début de la partie est à noter. Dans de telles conditions, il peut être compliqué de se laisser prendre à l’histoire de Lincoln Clay, d’autant que la répétitivité du titre sera votre principal ennemi.

S’il est question de reprendre et de contrôler des quartiers pour gagner en puissance et en pouvoir, l’on ne pourra que soupirer devant l’ennui de la tâche demandée ; cette dernière, et lorsqu’elle ne met pas le joueur devant un intempestif reboot de la console pour se poursuivre, offre finalement que peu de diversité. Les mêmes actions sont à accomplir à chaque phase du jeu, et les missions secondaires ne sont guère mieux ; entre assassinats et dégradation de matériel, vous risquez d’en faire rapidement le tour, et l’on pourra regretter de ne pas voir un aspect plus stratégique dans ces contrôles de zones.

Heureusement, Mafia 3 parvient à concilier différents styles de jeu, et l’amateur d’infiltration trouvera son compte, autant que le féru d’action ; notons d’ailleurs que ce dernier point est mis en avant lors de chaque séquence, mais n’est pas un défaut en soi lorsque l’on touche au monde de la Mafia. Si le charisme de Lincoln Clay est à mettre aux oubliettes, l’on se plaira toutefois à apprécier le personnage et son histoire au fil des heures, et, si l’on parvient à passer outre les défauts, la lassitude et la répétitivité des missions, l’on passera un moment remarquable à ses côtés, tout en récupérant les nombreux objets dissimulés.

Au final donc, Mafia 3 est loin de s’être montré avec son potentiel maximum ; malgré six longues années, et l’on ne pourra que regretter cette délicate situation, pourtant ponctuée par une histoire prenante grâce à des cinématiques travaillées. Alors que le doublage Français fait des étincelles, la bande-son s’occupe de la poudre pour mettre le feu à une ambiance que l’on regrettera néanmoins une fois l’aventure bouclée. Si vous êtes assez costaud pour rivaliser avec les bugs encore présents et la répétitivité des tâches, Mafia 3 est fait pour vous, si tant est que vous disposez d’une connexion internet sur votre console, afin de télécharger le patch venant gommer quelques défauts.

Réseaux Sociaux

Tixup.com est, depuis 2007, une référence du web en Tunisie et dans certains pays francophones. Fort de son succès dans le milieu estudiantin, Tixup.com s'est orienté vers une population jeune d'étudiants et chefs d'entreprises avec l'actualité en Tunisie et de part du monde (France, Belgique, Canada, Maroc, Algérie).
Proposant une panoplie de services et ressources, le portail, tunisien à la base, s'est converti en premier lieu pour toucher le grand maghreb et par la suite, il s'est internationalisé avec des visiteurs et des membres de la France, la Belgique, le Canada et d'autres pays.
Finalement, Tixup.com a su s'imposer pour devenir une référence sur le web et est continuellment en évolution pour proposer de nouveaux services et ressources (vidéos, photos, guide de voyage, petites annonces, etc.)