Envoyé Spécial sur la reconnaissance faciale ce 18 février sur France 2

Envoyé Spécial sur la reconnaissance faciale ce 18 février sur France 2

Envoyé Spécial sur la reconnaissance faciale ce 18 février sur France 2 > L’émission Envoyé Spécial n’en finit plus de plaire aux téléspectateurs sur la chaîne France 2 et se permet de se montrer à son avantage trois jeudi sur quatre au cours d’un mois.

Ce soir, France 2 ne déroge aucunement à la règle et propose aux téléspectateurs de prendre part à une nouvelle soirée d’Envoyé Spécial, avec, comme principal sujet, la reconnaissance faciale.

De nos jours, que se soit pour déverrouiller des appareils en tous genres ou reconnaître des visages sur des photos, cette technologie semble réellement promise à un très bel avenir.

Désormais, les applications possédant la reconnaissance faciale sont nombreuses, mais posent quelques problématiques, notamment sur le plan éthique.

Envoyé Spécial sur la reconnaissance faciale ce 18 février sur France 2

En effet, à l’heure où n’importe quels smartphones parvient à se doter d’équipements dignes d’un véritable espion, la vie privée devient de plus en plus difficile à protéger.

Envoyé Spécial sur la reconnaissance faciale ce 18 février sur France 2
Envoyé Spécial sur la reconnaissance faciale ce 18 février sur France 2

Vous pouvez regarder Envoyé Spécial sur la reconnaissance faciale ce jeudi 18 février 2016, à partir de 20 heures 55 sur France 2.

Comme à l’accoutumer dans le principe de l’émission, l’auteur du reportage se présente sur le plateau après la diffusion de ce dernier pour expliquer son choix et apporter des précisions quant aux conditions de l’enquête, mais également faire un point sur les évolutions depuis la fin du tournage.

Toujours dans son habitude, Envoyé Spécial propose aux téléspectateurs de réagir sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter) et ces derniers peuvent alors commenter les reportages.

Auteur de l’article : Chris

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.