Capital sur Noël et le grand défi des magasins ce 13 décembre sur M6

Capital sur Noël et le grand défi des magasins ce 13 décembre sur M6

Capital sur Noël et le grand défi des magasins ce 13 décembre sur M6 > Toujours présentée par François-Xavier Ménage, l’émission Capital permet de revenir sur les faits les plus forts de la période du calendrier ; Noël ne fait aucunement exception à la règle.

Et dès l’entame de l’émission, les téléspectateurs prennent la direction de Printemps, où, à l’occasion des fêtes de fin d’année, le directeur de l’enseigne, Pierre Pellarey, n’hésite pas à dépenser 20 % du budget annuel marketing pour l’animation.

Dans cette enseigne, le magasin doit réaliser au moins 1/5 de son chiffre annuel pour réussir la période des fêtes. Les vendeurs sont d’ailleurs tous formés à la « Printemps Académie » où ils apprennent à aborder les clients.

Mais pour réussir, il faut également prendre soin des visiteurs étrangers ; en région Parisienne, là où se situe l’entrepôt, des employés réapprovisionnent le magasin avec plus de 35 000 articles par jour.

Capital sur Noël et le grand défi des magasins ce 13 décembre sur M6

Ensuite, Capital se tourne vers les clémentines, le fruit par excellence pour Noël. Savoureuse, pleine de vitamines et peu chère, elle à vraisemblablement tout pour plaire et en seulement quelques semaines, les Français vont en manger pas moins de quatre kilos. Comment choisir devant les étals ? En Corse et en Espagne, les producteurs se livrent une sacrée bataille.

Capital sur Noël et le grand défi des magasins ce 13 décembre sur M6
Capital sur Noël et le grand défi des magasins ce 13 décembre sur M6

Sachez que vous pouvez voir Capital sur Noël et le grand défi des magasins ce dimanche 13 décembre 2015, à 20 heures 55 sur M6.

Enfin, Capital termine son nouveau voyage avec une revanche incroyable des montres Françaises. C’est dans le Doubs, à Besançon, que l’horloger Lip entend bien reprendre sa place de leader sur le marché des montres fabriquées en France.

Le savoir-faire Français reprend des couleurs et pour cause ; en Suisse, le pays de l’horlogerie, la moitié des ouvriers et ingénieurs des plus grandes marques du pays sont Français.

Auteur de l’article : Chris

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.