Tendances Automne-Hiver 2009-2010

La crise a en effet poussé l’ensemble du petit monde de la mode à se recentrer sur l’essentiel, afin de livrer des collections où rigueur esthétique, créativité catalysée et désir de pragmatisme se devaient de fusionner…

On a ainsi vu les grandes maisons parisiennes se recentrer avec subtilité sur leur ADN, les griffes les plus hype dessiner des vestiaires commerciaux – mais néanmoins désirables – et les créateurs affiner leurs discours au profit d’une plus grande lisibilité, le tout restant baigné de nombreuses références aux eighties qui ont une fois de plus infusé les podiums. De leur coté,  les créateurs milanais ont su traiter le sujet avec subtilité. Ceux-ci ont en effet mêlé certains points forts de l’époque à l’essence de leur griffe, donnant ainsi naissance à des shows aux volumes forts. Par ailleurs, la fashion week a imposé un modèle de femme hiératique, sexy et ultra-chic, adepte d’un glamour maîtrisé érigeant l’élégance en mode de survie…

La femme entrevue sur les catwalks italiens oscille ainsi entre dégaine glitter, allure chicissime et parure de laine (ou de fourrure) cherchant à la protéger des intempéries du futur. Par ailleurs, la majorité des collections a opté pour une palette de teintes sombres, allant du gris souris au noir charbon, le tout ponctué de quelques rouges cramoisis, marrons châtaignes et autres bleus canards.

Tour à tour night clubbeuse, working girl affirmée ou citadine délurée, les multiples facettes de la eighties girl ont toutes été dignement célébrées…

Sublime et assumant des plateformes échasses avec assurance, la demoiselle Nina Ricci parait   prête à déchaîner les foules. La belle connaît d’ailleurs ses classiques : lorsqu’elle décide de miser sur des pièces ultra fortes aux proportions extrêmes, elle opte pour un total look réglisse lui permettant de surpasser ses rivales.

Chez Marc Jacobs, jupe taille haute frappante, chemisier à épaulettes et gants de cuir longuissimes définissent l’uniforme de la femme modèle active des années 1980, qui n’avait de cesse d’atteindre les échelons professionnels, quitte à en devenir glaciale. Cependant, sous l’impulsion de Marc Jacobs, ses atours pourraient bien évoluer vers le pur fashionnement…

Chez Dolce & Gabbana, le glamour hollywoodien mêlé au style années 30 donne naissance à des clones de Schiaparelli, à l’élégance saisissante et extravagante. Cet ensemble en damier noir et blanc aux manches gonflées s’inscrit ainsi parfaitement dans l’histoire que nous conte Domenico et Stefano.

Accessoire phare du défilé Burberry Prorsum, l’écharpe tube à poil court et soyeux réchauffe chacune des délicates toilettes imaginées par Christopher Bailey. Comble du chic, elle est doublée du légendaire carreau Burberry.

Greffées sur un Perfecto, chez Gucci, où le pelage rasé sur la veste – afin d’obtenir un motif à pois – et laissé à l’état brut sur les manches offre à l’ensemble une dégaine eighties, qui aurait à coup sûr les faveurs de Madonna.

Chez Giorgio Armani, le velours est traité dans les règles de l’art. Finement drapée, épousant la silhouette à la perfection et uniquement relevée de quelques broderies-bijoux.

Diablement élégant et rétro sans chichi, le velours semble audacieusement glamour, à condition d’opter pour des coupes racées et une accessoirisation des plus chics…

Automne Hiver 2009/2010 - Giorgio Armani - GucciEn résumé, la saison automne/hiver 2009-2010 a été basé essentiellement sur quelques points :

  • Les capuches esprit capuchon sont ultra en vogue (Fendi, Jean Paul Gaultier)
  • Les maxi cols deviennent les nouvelles écharpes (Burberry Prorsum, Missoni, DKNY)
  • La dentelle semble l’une des matières à privilégier en 2009 (Balenciaga, Lacroix, Louis Vuitton)
  • Les robes se veulent longuissimes, entre retour au classique et touches expérimentales (Lanvin, Chanel, Watanabe)
  • Le cuir s’impose toujours plus et s’invite chez chacun : ultra chic pour Chanel, caramel chez Hermès ou corseté pour Ann Demeulemeester…
  • On note également la présence de quelques pointes de verts ici et là (Chanel, Rodarte, DKNY)

Auteur de l’article : Emna B.

Responsable marketing et ergonomie, passionnée par l'écriture et les nouvelles technologie de l'information et de la communication, j'ai rejoint le navire Tixup.com au cours de sa deuxième année.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.