Un concert à New York qui défie Poutine à la veille des jeux de Sotchi

Fêté par Madonna et acclamé par des milliers, le groupe russe de punk Pussy Riot a défié le président Vladimir Poutine à la veille des Jeux olympiques de Sotchi lors d’un concert de stars à New York.

La performance a souligné la flambée des tensions entre la Russie et les Etats-Unis, qui s’est considérablement détériorée lorsque Moscou a accordé l’asile à l’ancien agent du renseignement américain Edward Snowden l’année dernière.

L’icône US de la pop Madonna a salué le courage et l’intrépidité des héroïnes du punk Maria Alyokhina, 25, et Nadezhda Tolokonnikova, 24, qui ont été libérés de prison en décembre dernier.

Madonna a dit qu’elle a été menacé de mort après les avoir soutenu lors d’un concert à Moscou lors de leur procès en août 2012 et accusé par les autorités russes de propager un comportement homosexuel.

“Il est temps pour le reste du monde d’être aussi courageux que Pussy Riot et de se dresser contre des gens comme le président Poutine et d’autres dirigeants et d’autres organisations qui ne respectent pas les droits humains et perpétuent la discrimination et l’injustice”, a déclaré Madonna.

«C’est pour moi un privilège et un honneur, Mesdames et Messieurs, de présenter Masha et Nadya de Pussy Riot,” a crié sur Madonna au Barclays Center à Brooklyn.

Madonna et les Pussy Riot
Madonna et les Pussy Riot

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire