Tunisie: Silence on assassine !

Après Chokri Belaid dont l’enquête piétine, c’est au tour de Mohamed Brahmi du parti du Peuple d’être assassiné.

Le 25 juillet jour anniversaire de la proclamation de la République, le député de l’Assemblée Nationale Constituante a été ciblé de balles devant chez lui par deux jeunes sur une moto type Vespa.

C’est la même méthode et le même scénario qui ont mis fin aux jours de Chokri Belaid assassiné le 6 février 2013.

Qui sont les tueurs et qui sont les commanditaires ? Parions qu’on ne le saura jamais et l’on se demande à qui sera le tour ?

Scène du crime devant le domicile du défunt
Scène du crime devant le domicile du défunt

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire