Menace sur les ministres de l’ex président

Voila qui est préoccupant aujourd’hui en Tunisie: c’est ce défi lancé à l’autorité et aux lois du pays. La libération des anciens responsables sous le régime de Ben Ali ne semble pas plaire à ce qu’on appelle ” Les ligues de défense de la révolution “.

Ces dernières menacent de s’en prendre à ces responsables de l’ancien régime, physiquement, cela s’entend. Mais aucune réaction n’a été jusqu’ici enregistrée du coté du pouvoir qui n’est d’ailleurs pas à sa première face au banditisme de ces ligues composées dans leur écrasante majorité de repris de justice et de délinquants notoire.

Rappelons que la Cour d’appel avait décidé, de libérer Abdelaziz Ben Dhia, Abdallah Kallal, Mohamed Gheriani et Abdelwaheb Abdallah, blanchis dans l’affaire du financement du RCD dissous. Les intéressés seront, toutefois, interdits d’apparaître en public.

Auteur de l’article : Anas.T

Laisser un commentaire