L’Afrique du Sud prie pour Mandela

Cela fait deux jours que Nelson Mandela est dans un état critique, et en Afrique du Sud, on semble avoir accepté ce qui semble désormais inéluctable. Mardi soir, le chef de l’église anglicane, le révérend Thabo Makgoba, a prié en ces termes avec la famille de l’ancien président : « Que ta bénédiction repose sur Madiba maintenant et à jamais. Donne lui, nous te prions, une nuit calme et une bonne, une fin parfaite ».

A l’extérieur de l’hôpital, devant lequel cent colombes ont été lâchées dans la journée, message de paix et d’hommage au grand homme, et où l’hymne sud-africain a été entonné, de nombreux anonymes sont venus improviser une veillée.

La journée de mardi a été marquée par la réunion organisée par la fille aînée de Mandela, Makaziwe, et plusieurs petits-enfants à Qunu, le village de son enfance. Ils se sont retrouvés dans la maison que Madiba avait fait construire à la chute de l’apartheid dans ce village où il souhaite être inhumé. Aucun membre de la famille n’a indiqué l’objet de cette réunion, qui a « discuté de questions délicates » selon l’agence sud-africaine Sapa. Des rumeurs ont évoqué des dissensions sur le site retenu pour accueillir la tombe de l’ancien président. 

Officiellement, l’état de Nelson Mandela ne s’est pas aggravé depuis dimanche soir. La présidence sud-africaine s’est contentée pour sa part de dire mardi que l’état de santé du premier président noir d’Afrique du Sud était « inchangé », sans autre détail médical ni sur les soins ni sur le type d’appareillage utilisé pour le maintenir en vie.

Auteur de l’article : Anas.T

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.