Niger : les forces spéciales françaises en action

Niger : les forces spéciales françaises en action

Revendiqués par les Islamistes du Mouvement pour l’Unicité et le Djihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), et « supervisés » par Mokhtar Belmokhtar, djihadiste algérienDeux attentats-suicides faisant une vingtaine de morts, ont été menés jeudi, 23 mai, contre l’armée nigérienne et le groupe nucléaire français Areva.

Menaçant également la France ainsi tous les pays engagés militairement au Mali, le groupe du djihadiste algérien a affirmé vendredi 24 mai son intention de continuer son combat « Nous allons lancer plus d’opérations » au Niger.

Un haut responsable nigérien, de la région d’Agadez, a assuré que « Les kamikazes viennent effectivement de Libye », « un sanctuaire des terroristes ».

Le porte-parole du Mujao, Abu Walid Sahraoui, a déclaré « Grâce à Allah, nous avons effectué deux opérations contre les ennemis de l’islam au Niger ». Lançant « Nous avons attaqué le Niger pour sa coopération avec la France dans la guerre contre la Shariâa ».

Mouvement pour l'Unicité et le Djihad en Afrique de l'Ouest
Mouvement pour l’Unicité et le Djihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO)

Mahamadou Karidjo, ministre nigérien de la Défense, a fait état de « 20 morts côté ami », sans plus de précision. Quant à Abdou Labo, ministre de l’Intérieur, il a parlé de « 18 militaires tués et un civil ». D’après Niamey, capitale du Niger, une quinzaine de militaires ont été blessés, dont six graves, et au moins trois assaillants tués.

Le président français François Hollande avait averti que Paris appuierait « tous les efforts des Nigériens pour faire cesser la prise d’otages ». Une source sécuritaire nigérienne a évoqué la présence de « forces spéciales françaises » aux côtés des troupes du Niger pour les libérer.

Auteur de l’article : Iheb Ab

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.