Tunisie : Munitions et armes légères utilisées lors du ratissage de Jebel Châambi

Mokhtar Ben Nasr, Colonel-Major et porte-parole officiel du Ministère de la Défense Nationale a affirmé que « Les opérations de ratissage du Jebel Châambi (Gouvernorat de Kasserine) sont en cours, au moyen de munitions, d’armes légères et de tir longue distance, afin de procéder au déminage de la zone, avant de la quadriller ».

Dans une déclaration faite, hier 1er Mai, par le Colonel-MAjor à la Tunis Agence Presse « les renforts médicaux de l’armée nationale ont été envoyés à l’hôpital régional de Kasserine ainsi que des ambulances à la zone des opérations ».

La région de Jebel Châambi qui a été le théâtre de trois explosions, engendrant des blessés parmi les agents de la garde et de l’armée nationales, lors d’une traque menée contre des terroristes retranchés dans la zone; n’a signalé « aucun échange de tirs lors des opérations de ratissage ».

Mokhtar Ben Nasr s'adressant au medias concernant l'opération de ratissage de Jebel Châambi
Mokhtar Ben Nasr s’adressant au medias concernant l’opération de ratissage de Jebel Châambi

Le porte-parole du Ministère de la Défense a fait remarquer que « des unités spéciales de l’armée nationale effectuent des tirs à distance, méthode fréquemment utilisée lors des opérations de déminage ».

Auteur de l’article : Iheb Ab

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.